La réflexologie est employée comme outil de guérison efficace depuis plus de 5000 ans. Ainsi, dès 2330 av. JC dans l'antiquité égyptienne, on pensait que stimuler des zones précises sur mains et pieds avait un effet dynamisant sur tout l'organisme.

Toutefois, la découverte de ce mode thérapeutique (qui tient de l'archétype) n'est pas revendiqué par la seule culture égyptienne.

Les Égyptiens de l'Antiquité assimilaient le corps humain à un concert vibratoire dans lequel les organes faisaient partie intégrante d'un orchestre complexe jouant grâce à la stimulation de points situés sur mains et pieds. Par ailleurs, avant la momification d'un corps, on procédait à l'ablation de la plante des pieds pour libérer l'âme du corps physique et de la terre.

D'autres civilisations (indienne, chinoise et japonaise notamment) sont les héritières d'une thérapie immémoriale fondée sur la stimulation de points barosensibles. Citons, par exemple, les Amérindiens qui, des siècles avant la découverte de l'Amérique du Nord par les Européens, l'utilisaient déjà, convaincus que le sol renfermait une énergie permettant de communiquer physiquement et spirituellement avec la terre, mais aussi que la maladie engendrait une dysharmonie parasitant sa libre circulation, si bien qu'ils mettaient cette technique à profit pour corriger ce déséquilibre et amener la guérison.

© 2018 Laurent Clère

  • b-facebook
  • LinkedIn - Black Circle